dimanche

Challenge Woody Allen#3 Love and Death

Avec Mario Poppins*, mon époux noces de cuir, nous avons décidé de regarder une dernière fois notre collection de Woody Allen avant d'enfermer nos DVD pour un nombre d'années indéterminé. Notes ex abrupto.



Love and Death *****
(Guerre et Amour)

(1975) avec Diane Keaton et Woody Allen. 
Comédie historico-littéraire.

Russie, début XIXème siècle.
En pleines guerres napoléoniennes, Boris, un jeune poète couard et bavard (Woody Allen), obsédé par le sexe, l'existence (ou non) de Dieu et ce qui se passe lorsqu'on décède, est amoureux de la belle Sonja (Diane Keaton). 

Un grand nombre de péripéties à la russe (le film est une adaptation libre de Guerre et Paix) l'amènent entre autres à combattre en duel pour les beaux attraits d'une comtesse, épouser sa cousine, manger de la neige, tenter d'assassiner Napoléon, et finalement mourir.


Love and Death est une comédie intelligente et cultivée (le pastiche de Bergman, les discours impromptus à la Tolstoï sur la nature ou le dialogue dostoïevskien sont à pleurer), comme d'habitude, mais aussi d'un niveau de drôlerie rarement atteint.

4 commentaires:

MM a dit…

Combien en avez-vous vu finalement ?
(je ne connais pas celui-ci — cf. mon billet d'hier...)

L'affreuse a dit…

En fait, par manque de temps on a un peu laissé tomber mais on va peut-être emmener la collection avec nous s'il reste de la place dans une valise.
Tu parles d'un challenge!

MM a dit…

Je vais peut-être aussi faire une rétrospective Woody Allen. Annie Hall, Manhattan (pour la énième fois, mais je ne m'en lasse pas), Shadows and Fog, Don't Drink the Water seront les premiers de la liste.

MM a dit…

C'est aussi parce que je n'ai pas Love and Death.